Retour sur le WP Tech 2014

Le week-end du 29 novembre se déroulait la première édition du WP Tech Nantes, une journée de conférences techniques sur le CMS WordPress. Le week-end fut intense, et maintenant reposé, je souhaite vous faire part de mes retours.

l'amphithéâtre du WP Tech
Une assemblée studieuse (crédit photo Montgomery)

À la base, ce projet a été initié par Daniel et moi, qui étions quelque peu frustrés des WordCamps auxquels nous avons assisté. Les WordCamp sont les principaux rendez-vous WordPress, des journées d’échanges ouvertes à tous quelque-soit le niveau d’expertise. Les conférences qui s’y déroulent doivent donc être accessible à un public hétérogène, en modérant la technicité du sujet.

Ce sont des évènements que j’aime beaucoup, mais de plus en plus pour le off (le plaisir de voir la WP-Family) et de moins en moins pour les conférences…

En fait je trouve que la plupart des sujets n’y sont pas assez approfondis. Alors qu’il y a là des orateurs passionnants, experts de leurs domaine, je reste frustré de ne pas pouvoir apprendre des choses lors de leurs conférences.

Et c’est là qu’est née la volonté de faire un event WordPress 100% technique. Pas forcément technique dans le sens « développeur barbu », mais technique dans le sens « allons au bout du sujet » et découvrons des choses, des outils, des moyens de faire de meilleurs sites…

Nous avons donc monté l’association WP Tech en février dernier, et depuis nous avons consacré un petit peu de notre temps chaque semaine pour préparer cette journée. En cours de route nous avons été rejoins par Simon et Stéphanie de la communauté WordPress Nantes. Au départ nous avons pris du temps pour réfléchir et avancer efficacement, à la fin nous étions un peu plus pressés, mais ça c’est normal 😀
Je vais passer les péripéties de l’organisation, c’est très intéressant mais ce n’est pas l’objet de cet article. Allons directement à l’essentiel…

Le before du vendredi

Comme dit plus haut, le WP Tech c’est une journée de conférences, mais c’est aussi des rencontres moins formelles, avant, pendant et après. Comme beaucoup de développeurs freelance je vois très peu de monde, je travaille seul de chez moi et mes confrères sont ce qui se rapproche le plus de collègues. Donc le before c’est sacré !

Dès le vendredi soir, nous nous sommes retrouvés entre orateurs, sponsors et bénévoles au pub John Mc Byrne, puis au restaurant Brochette et Compagnie à Nantes. Le restaurant est assez grand pour y venir à 30 et les plats sont plutôt sympas.
Un peu coincé sur ma banquette, je n’ai pas pu aller parler à tout de monde. J’ai cependant encore pu constater qu’il a des gens qui ne ressemblent pas à leurs avatars 😛

Tout le monde était quand même fatigué par le voyage (n’est-ce-pas Fabrice), et certains n’avaient pas terminé leur slides, donc la soirée n’a pas fini très tard…

Les conférences du samedi matin

Debout les campeurs et haut les coeurs !

Côté organisateurs, il a fallu se lever assez tôt (en s’étant couché assez tard) pour venir préparer la salle et lancer les percolateurs dès 7H. Nous avions pas mal dispatché les rôles et tout s’est monté plutôt bien pour accueillir les premiers participants à 8H. Chaque personne avait le droit à son t-shirt sérigraphié WP Tech, ainsi qu’à un badge personnalisable avec des petits trolls…

troll-etiquettes-wptechnantes
Déjà ça troll #WPTechNantes (crédit photo Laurent Olivares)

Le temps d’accueillir, de prendre un café et de diriger tout le monde vers la salle, nous avons commencé avec un poil de retard, qui sera heureusement vite rattrapé.

J’ai pu assister à très peu de conférences (le paradoxe du mec qui organise l’event auquel il rêve d’assister, mais qui du coup n’a pas le temps de voir les interventions) donc je vais juste vous faire un listing rapide :

Le midi

Le temps de pause que nous avions prévu le midi était relativement court (1H30) et nous souhaitions vraiment garder les gens sur place : d’un, pour favoriser les échanges entres participants, et de deux pour ne pas avoir trop de retard l’après-midi. Nous avions donc prévu un repas sur place, composé de sandwichs Subway (13 recettes différents) et de cookies (6 parfums).
Nous avons cru en avoir commandé beaucoup trop mais finalement, le soir il ne restait que 48 mini-sandwhich (sur 560, ça va…), que nous avons laissé aux étudiants de l’Épitech.

Un après-midi de conférences et d’ateliers

Le déroulement de l’après-midi était scindé en deux : tout d’abord une bonne session de conférences…

… puis ensuite deux temps d’ateliers, pour lesquels il fallait se décider parmi 3 propositions :

…et …

Autant le format « conférence » est bien connu par le public et les intervenants ; autant celui de l’atelier reste à définir (à mon avis). Ici nous avions opté pour organiser les ateliers comme de mini-conférences entre 30 et 70 participants. Cela a permis d’aborder des sujets un brin plus spécifiques, tout en proposant aux gens de choisir.

Nous n’avons pas pu favoriser les interactions autant que nous le souhaitions à la base. En même temps nous avons du faire des compromis, car pour organiser des ateliers participatifs, il aurait fallu au moins 7 sujets simultanés, et donc davantage d’orateurs, plus de salles… à réfléchir donc !

El quizz

C’est ce pourquoi je me suis couché à 4H30 du matin vendredi : éplucher l’histoire et le code de WordPress afin de composer un quizz ludique pour s’amuser tous ensemble et finir la journée dans la gaieté. Nos partenaires et amis nous ont confié des lots à faire gagner : des blocs-notes 1&1, des livres WordPress Professional Plugin Developpement (merci Ozh !), 3 livres offerts par les éditions Eyrolles, 1 licence passerelle de paiement WooCommerce et 1 licence à vie WP Rocket.

Je ne cache pas avoir vilement volé cette idée à la Kiwi Party d’Alsacréations (qui a tout inventé, en passant).

L’after

Voilà, il ne nous restait plus qu’à ranger les salles puis à nous rendre tous au restaurant Chez Tonton, qui n’a ouvert rien que pour nous ! Ceux qui le souhaitaient avaient réservé sur le site du WP Tech un ticket pour venir manger un menu unique (fort sympathique) et boire des verres au bar.

Ce fût l’occasion de prolonger les échanges informels, le stress de la journée en moins… J’ai cette fois-ci pu aller causer avec davantage de monde et débriefer un peu de l’event, de l’orga, parler de la communauté WordPress et du WordCamp Paris à venir.

Merci à tous !

Je ne parle pas ici au nom du WP Tech, mais je tiens quand-même à re-remercier les sponsors et partenaires. C’est grâce à eux et leur investissement que nous avons pu avoir la salle, faire venir et loger les orateurs, payer les badges, les t-shirts, la nourriture des pauses et du midi.

Je remercie aussi mes co-organisateurs, Daniel mon meilleur ami, Simon et Stéphanie. Deborah pour les interviews (qui seront bientôt sur le site) et Aurélien qui a filmé (bientôt sur le site aussi, sauf la conf’ de Julio, que nous avons perdu). Emmanuel qui nous a aidé à gérer les salles, et à faire les courses. Ma femme pour m’avoir supporté, pris de son temps, et s’être investie à mes côtés 🙂 Et tous ceux qui nous ont aidé au long de cette journée…

Merci aussi aux orateurs d’avoir pris le temps de préparer des interventions d’une telle qualité !

Et puis je vous remercie, vous qui étiez là ! J’avoue que j’ai eu une petite émotion à la fin, vos applaudissements nous ont fait chaud au coeur. C’est pour moi le signe que vous avez bien aimé cette journée et que ça valait la peine d’y consacrer du temps !!

=)

Il y ‘aura probablement un prochain WP Tech, je  ne sais pas quand, je ne sais pas où, mais j’ai retenu quelques enseignements :

  • trop d’escaliers tuent les escaliers #Courbatures
  • il faut, globalement, plus de nourriture sucrée (pour les pauses, les desserts…)
  • il faut prévoir un peu de soda en plus du thé du café et du jus d’orange
  • il faudra mettre les noms et comptes twitter des conférenciers sur les programmes
  • il faut prévenir les filles que les t-shirts taillent serrés
  • il faut prévoir plus de cartes SD pour les caméras (et des espaces où les vider si besoin)
  • il faut prévoir un quizz un peu plus long
  • il faut prévoir en amont le coup de l’after (et proposer des billets avec after directement)
  • Camptix c’est bof… mieux vaut utiliser WooCommerce
  • il faut prévoir 3 bonnes semaines pour toutes les impressions
  • il faut lancer l’appel à sponsors un peu plus tôt
  • les petites activités ludiques/marrantes sont toujours les bienvenues
  • il faut prévoir du rabe en t-shirts (toutes tailles) et en badges vierges

Voilà, si vous avez d’autres remarques, nous publieront très prochainement un sondage sur le site du WP tech pour recueillir vos avis.
Nous y publieront également les interviews de Deborah, ainsi que les conférences (je plaisantais, celle de Julio n’est pas perdue) et ferons un article très prochainement.

Merci à Laurent Olivares et Montgomery de m’avoir autorisé à illustrer mon article avec leurs photos 🙂

11 commentaires
Etienne, il y a 3 années
C’est exactement ce que je me suis dit pendant les conférences en vous voyant courir partout, difficile de suivre les conférences.

En tant que spectateur je n’ai eu aucun soucis avec les escaliers moi :p

Globalement l’organisation était très bien, il a dû y avoir quelques soucis, mais ça ne s’est pas vu ! On était bien informé par mail à l’avance et un prix plus que raisonnable, ça valait bien l’aller/retour depuis Toulouse !

Merci pour cet événement.

Ozh, il y a 3 années
m/

– mettre les alias Twitter en plus gros sur les badges. On voit beaucoup de « Laurent » mais faut s’approcher tout près pour voir qui c’est 🙂
– et prévoir plus de bouteilles d’eau… Je suis mort 6 fois de soif durant l’aprème

Globalement un super événement, surtout pour une première. Vivement la deuxième 🙂

Julio Potier, il y a 3 années
Vraiment top, moi j’adore la tech et que on aille enfin au bout des choses.
Sachez que pour le WordCamp Europe j’ai proposé 11 confs donc 10 techniques, la dernière qui ne l’est pas a été choisie …
Ils ont peur de perdre les gens dans la technique, mais on aimerait pourtant tous ou presque allez plus loin !
Nous avons besoin d’event comme le WPTech, si un jour, j’organise un event sur Lille, ça sera un WPTech Lille 😉

Pour le sponso :
https://twitter.com/wp_rocket/status/469035952724541440 (21 mai)
https://twitter.com/WPTechNantes/status/519459649515311105 (07 octobre)
Ce n’est pas faute d’avoir essayé 4.5 mois plus tôt, la visibilité est la seule chose qu’on a en retour online. Certes nous sommes présents partout lors de l’event. Après je sais que vous étiez encore en questionnement pour décider si vous auriez été un WCamp officiel ou non, ça joue surement, mais le prochain, vous savez !

ps : j’aurais aimé un retour sur le « Nous n’avons pas eu le soutien de WordCamp Central par choix et l’event s’est bien déroulé » 🙂

A l’an prochain !

Tony, il y a 3 années
Très intéressant de voir ton retour, sachant que tu a eu une vision différente de l’événement.
A tout hasard, je pense que ça peut être intéressant de prévoir par exemple un board pour les entreprises qui recrutent. Elles ont réussi à s’en sortir grâce à l’autocollant « je recrute » sur leur badge, couplé à un petit tweet, mais ça peut être bénéfique de leur proposer quelque chose pour faciliter les rencontres.
Cette première édition a été un test aussi pour savoir le public présent et à quel point il est possible de pousser les conf’ dans la technique.

Ne t’inquiète pas, d’une façon générale c’est très réussi. Personnellement je n’en pense que du bien.
Bon repos. 😉

Gilles Vauvarin, il y a 3 années
Helo Willy,

Vive les WPTechs / …
Premier WordCamp ou j’apprends autant de nouvelles choses.

Bravo aussi pour l’organisation, c’était dans l’ensemble très réussi.
Seul regret, ne pas avoir eu le temps de discuter avec plus de monde.
Heureusement, le WC Paris approche 🙂

Rémy, il y a 3 années
Juste pour revenir sur le format Atelier, j’avoue qu’en préparant j’avais du mal à trouver ce qui le différenciait de la conférence, à part le nombre de personnes présentes.

Peut-être faudrait-il définir cela plus clairement, ou comme on est dans la tech, proposer carrément un exercice pratique pour les personnes présentes.

Willy Bahuaud, il y a 3 années
Content que ça t’ai plu 🙂

Oui pour les badges y’aura pas mal de trucs à revoir, le défi étant que je ne veux pas non plus qu’ils soient trop saturé. Je vais y réfléchir pour la prochaine édition.
Je plussois pour l’eau… et on avait oublié d’en prendre pour nous aussi !

Oui pour les WordCamp ils ont vraiment peur que ce soit technique. Quand on était en pour-parler pour en être un, ils nous avait demandé de ne pas mettre « Tech » dans le nom de l’évènement, car ils trouvaient que cela donnait une image trop compliqué du CMS. Les events WordPress se doivent d’être les vecteurs d’une image « pure et simple » selon leurs mots… (c’est bon la drogue).
Sans rentrer trop dans les détails (il y a un article sur WP tavern à ce sujet), j’ai toujours un peu de rancune contre le WordCamp Central, pour plein de raisons ; mais ce que je digère le moins, c’est qu’il aurait pu nous dire dès le début que ça ferait pas l’affaire. Là ça a juste été une perte du temps et d’énergie.
Mais comme tu dis, ça c’est très bien déroulé, preuve qu’on peut monter un event sympa sans leur soutient !

pour les entreprises c’est à réfléchir… Merci pour ton retour 🙂

C’est normal d’y apprendre des trucs, c’était pas un WordCamp XD #troll
Je suis très content que ça t’ai plu, et j’espère qu’on se reverra rapidement lors d’un autre event !

Oui le format atelier reste un peu bancal et je pense qu’on fera des efforts pour le définir dans le futur. Le principal obstacle, c’est que pour faire un event plus « interactif » (avec chacun son ordi, et tout), il faudrait 10/15 personnes max par atelier, et donc avoir beaucoup plus d’orateurs… Un piste serait peut-être que chaque orateur prépare une partie théorique, puis un atelier pratique, qui se déroulerai plus tard dans la journée… à voir 🙂
On en a parlé avec Thierry et Amaury à l’after… je me demande comment ils envisagent de faire au WC Paris (déjà, feront-ils des ateliers ?)

Ozh, il y a 3 années
Chuis d’ac avec Rémy. Autant dans un WC classique, avoir un atelier technique plus « confidentiel » est une bonne idée, autant dans un WP Tech, bah, autant tout faire en conf 🙂

Mais ça permet tout de même de diversifier l’offre. Personnellement je suis plus intéressé par une conf (ou un atelier, quelque soit le nom) sur l’API heartbeat que sur un site WooCommerce.

Quelques pistes lancées lors de l’apéro chez Tonton: un hackaton, un concours de plugin, un genius bar…

Oelita, il y a 3 années
Merci pour cette chouette conf, et oui, n’ayons pas peur du Tech !
Le côté Atelier n’est pas clair non plus pour le WordCamp ; j’avais posé la question et on m’a juste parlé de l’audience plus faible. Mais: avoir 30 ou 100 personnes en audience ne change pas grand chose à l’affaire, on ne peut pas faire de l’interactif pour autant, à moins de faire carrément un débat, mais ce n’est pas ce que j’imagine dans le terme « Atelier ».

Une démo en direct ? un peu ennuyeux de voir programmer en direct, autant voir une conf qui donne les points importants en passant les éléments moins intéressants.
Un défi façon « on vous donne un mini-site existant, et vous cherchez à l’améliorer en une demi-heure ?  » et après, on compare nos choix ?

Willy Bahuaud, il y a 3 années
Au fait, au sujet du WP Tech Lille, je te prends au mot 😀
Ça m’a plus de faire cet event en mode « venez chez nous, tout ne se passe pas à Paris », et je ne pense pas qu’il soit obligatoire que ça se passe à Nantes (tant qu’il y a quelqu’un sur place pour faire des repérages)…
Samuel Roy, il y a 2 années
J’espère que ce WP Tech donnera des idées à d’autres furieux de wordpress notamment sur Bordeaux, ce genre de récap donne vraiment envie d’y être !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publié le 03 décembre 2014
par Willy Bahuaud
Catégorie Conférences & formations